Agenda 21 dans les écoles

 

 

Économies d’eau et d’énergie : les écoles de Vendargues ont relevé le défi !

 

Dans lequel elles se sont illustrées de fort belle manière !

Les garrigues finissant 3ème ex-equo (sur le podium) avec les écolotheques pour les économies en eau. Les asphodèles quant à elles, pour une première participation terminent 4ème, au pied du podium, pour les économies d’énergies

Avec des économies équivalentes à 3 500 douches et un téléviseur allumée non-stop durant 6 ans, les écoles participant au défi Éco’minots obtiennent d’excellents résultats ! Ce challenge inter-écoles et centres de loisirs permettant de connaître et maîtriser la consommation d’énergie et d’eau des bâtiments scolaires est  animé  par l’Agence Locale de l’Energie et du climat et financé par Montpellier Méditerranée Métropole, l’Agence de l’Eau et l’ADEME. Il concerne 20 établissements scolaires de la métropole de Montpellier.

Avec des résultats probants

La consommation d’eau a été quasiment divisée par deux à l’école élémentaire des Garrigues, soit 185 m3 d’eau économisés. Les économies d’énergie ne sont pas en reste, avec notamment une baisse de 12% de la consommation de gaz pour le chauffage de l’école et de la cantine des Asphodèles.

Bravo à ces établissements qui ont su mobiliser toutes les forces vives (élèves, enseignants, animateurs, agents techniques, personnel d’entretien et de cantine…) pour agir au quotidien et éviter de gaspiller de l’eau et de l’énergie.

 

La qualité de l’air au programme !


Trois écoles de Vendargues, les Asphodèles, les Garrigues et Saint Joseph participent à un cycle d’animations sur la qualité de l’air, sur la pollution, organisé par le service Agenda 21, avec l’association les Petits Débrouillards. La première étape s’est déroulée en classe. Les élèves du CE2 au CM2 ont suivi des ateliers sur la pollution de notre air intérieur. Grâce à des expériences ludiques, ils ont exploré la respiration, la recette de l’air, l’impact de la pollution sur nos poumons ou encore recherché les sources cachées de pollution dans nos maisons. La séance s’est achevée sur une série de questions posées à un chercheur.
A l’occasion du café citoyen du jeudi 31 mai que petits et grands pourront aborder à nouveau la question. En présence de Pierre Camps, chercheur au CNRS en géoscience, cette soirée à la fois conviviale et instructive aura pour thème « qualité de l’air : alerte aux particules. »
Enfin les élèves termineront la thématique avec un science tour, le 5 juin avec Charlotte la Roulotte, camion laboratoire mobile afin de découvrir cette fois la pollution et les signes extérieurs de la qualité de l’air !
N’hésitez pas à contacter Valérie Darèes, responsable de l’agenda 21, pour tous renseignements complémentaires.

 

   

 

 

 

 

 

 

Défi éco-minots : c’est reparti !

 

Pour la deuxième année consécutive l’école élémentaire des Garrigues a souhaité renouveler cette expérience testée l’an dernier : l’occasion d’engager toute une école dans un projet éco-citoyen et pédagogique.

Ensemble, tous les acteurs de l’établissement, enseignants, employés municipaux,  parents d’élèves et écoliers forment une équipe et se lancent le défi de réaliser des économies d’énergie et d’eau, essentiellement au travers d’éco-gestes. Tous les mois, les établissements participants reçoivent les relevés de consommation leur permettant de mesurer les efforts de chacun.

Les écoles représentent près de 30 % des consommations d’énergie des bâtiments communaux. Pour l’eau potable cette part avoisine les 40 %. Maîtriser ces consommations est donc devenu un enjeu fort pour les collectivités.

Au-delà d’une bonne gestion quotidienne, l’implication des utilisateurs semble capitale. 

Cependant la règle est simple : objectif économies mais pas au détriment du confort !

La responsabilisation de tous débouche sur des économies financières qui sont, sous une forme ou sur une autre, partiellement reversées au profit de l’école.

 

 

             

 

 

Le défi des éco’minots remporté haut la main par l’école des Garrigues !

 

C’était une première pour une école publique de Vendargues et qui espérons-le se propagera aux autres établissements scolaires. Le mode opératoire est simple : avoir la volonté d’œuvrer en terme de développement durable,  se porter volontaire, s’inscrire et relever ce nouveau type de défi avec l’aide du service Agenda 21 de la commune !

Proposé par l’Agence Locale de l’Energie il consiste à réduire les consommations d’eau, d’électricité et de gaz, en comparaison avec l’année précédente. Le pari a été remporté haut la main ! Jugez plutôt : 31 mètres cubes d’eau et 1240 kWh d’électricité économisés. Soit l’équivalent de 170 baignoires remplies et d’une lumière allumée dans une chambre pendant 7 ans ! En étant simplement attentif, concentré, en optimisant la programmation de la chaufferie et en installant des brise-jets. Certes les résultats sont au rendez-vous. Mais la manière également puisque les élus concernés, Pierre Dudieuzère, Guy Lauret, Cécile Veillon et Jean-Paul Finart, l’ALE, la direction de l’école, la communauté éducative, les employés municipaux et bien sûr les enfants ont participé, permettant à cette action d’inscrire une nouvelle fois Vendargues dans la liste des villes écoresponsables. Cet exemple d’écologie positive génère de nombreux vainqueurs. La protection de la planète. Le développement durable. Et surtout les enfants qui se verront remettre par l’ALE des kits de jeux sur le développement durable et récupèreront via la caisse de l’école les économies réalisées par la commune. Et n’en doutons pas répèteront l’action à la maison en surveillant de près leurs parents pour leur rappeler si besoin les impératifs écologiques…  

 

 


Restons connectésVidéos Photos